Saint Raphaël Accueil Loisirs
213, rue de la Soleillette
83700 Saint Raphaël

Téléphone : 04 94 95 27 53

Nombre de visiteurs :

Ouzbékistan

«OUSBEKISTAN» Sur la route de la soie

du 06 au 16 Octobre 2020

J1 - ST RAPHAEL - Nice TACHKENT

Transfert ST RAPHAEL / Aéroport de NICE en autocar privatif.

A votre arrivée à l’aéroport de NICE, assistance aux formalités et envol à destination de TACHKENT

sur vols réguliers.

Déjeuner.

J2 - TACHKENT

Arrivée à TACHKENT. Accueil et transfert à l’hôtel. Nuit. Petit déjeuner.

Journée consacrée à la visite de TACHKENT, vieille de près de 2000 ans, fut dans le passé l’intersection

des voies commerciales entre l’Asie, la Méditerranée et l’Europe. Elle est devenue une ville culturelle moderne

parsemée de parcs et de fontaines. Déjeuner. Tour panoramique de la capitale à la découverte des belles

constructions des XIXe et XXe siècles (l’époque des tsars russes) et de ses incontournables : la Place de

l’Indépendance, la Place Amir Timour, le théâtre de l’Opéra, etc. Visite du métro de TACHKENT, le premier

d’Asie Centrale, héritage de l’époque soviétique. Chaque station avec sa propre thématique a été décorée

par les plus grands artistes du pays. Promenade dans le grand marché Tchorsou, marché d’alimentation

couvert d’un immense dôme vert à l’animation débordante.

L’Ouzbékistan est indépendant au niveau alimentaire et tout ce qui pousse et peut se manger est vendu ici

: montagnes d’épices aux couleurs vives, énormes sacs de céréales, étals entiers de bonbons, de produits

laitiers et de pain, longues rangées de bouchers et, bien sûr, des grenades, des melons, des kakis, des

tomates et tous les fruits et légumes de saison. Les amateurs de souvenirs trouveront des kurpatcha (matelas

colorés servant de siège), des calottes, des tchapan (manteaux traditionnels) et des couteaux.

Déjeuner en cours de visite.

Découverte de l’impressionnant ensemble de Khast-I-Imam comprenant la Madrassah de Barak Khan

XVIe, la Mosquée de Tilla Chaikh XIXe, et le mausolée Abdul Kasim Cheikh. Le site abrite dans un petit

bâtiment, un document historique exceptionnel : le plus vieux Coran du monde, dit Coran d’Othman. A

l’issue d’un incroyable périple, ce Coran fut rapporté en Ouzbékistan par son héros national, Tamerlan. Enfin,

visite du Musée des Arts Appliqués, sis dans l’ancienne maison d’un diplomate russe du XIXe siècle,

suivie d’une promenade dans le parc Amir Temur.

Dîner au restaurant. Nuit à l’hôtel.

J3 - TACHKENT OURGENTCH - KHIVA (35 km env. 40 min).

Petit déjeuner.

Transfert à l’aéroport et envol à destination d’OURGENTCH.

Arrivée et transfert à KHIVA (35 km). Installation à l’hôtel.

Découverte de l’envoutante cité d’ITCHAN KALA, classée au Patrimoine

Mondial de l’UNESCO. Selon la légende, elle aurait été fondée par le fils de

Noé, Sem, là où il creusa le puits Keivah. D'une superficie de 26 hectares, la «

ville intérieure » de Khiva est cachée derrière des murailles de brique d'environ

10 mètres de hauteur. Elle représentait l'ultime étape des caravaniers avant

la traversée du désert pour se rendre en Iran. C’est une envoutante citadellemusée,

et ancienne oasis, qui recèle plus de 50 monuments historiques et

250 maisons anciennes édifiés aux XVIIe et XIXe siècles. Découverte de la

vieille forteresse qui servit de résidence au gouverneur, puis du bâtiment des

réceptions, Kournych-Khana. Enfin, montée sur la terrasse de la tour Ak-

Cheikh-Bobo d’où s’ouvre une magnifique vue panoramique sur toute la ville.

Déjeuner dans une madrassa (école/université) en cours de visite.

Poursuite de la visite de la ville : La Mosquée Djouma (Xe s.) dont l'intérieur est plus que surprenant :

une forêt de colonnes de bois sculpté en soutient le plafond. Chaque pilier, offert par les riches pèlerins et

marchands pour remplacer les plus anciens, semble avoir son histoire. On pourra y découvrir des symboles

zoroastriens, des représentations du Bouddha, etc. Au total, la mosquée compte 213 colonnes, toutes d'âges

et de motifs différents. Elle servait également à l’époque de synagogue durant le Shabat. Juste derrière

s’élève le plus célèbre monument de Khiva : le Mausolée de Pakhlavan-Makhmoud (1810 - 1825) : saint

patron et personnage hors du commun de la ville de Khiva. Dans la cour intérieure du mausolée, se trouve

un puits où viennent boire les jeunes mariés désirant un enfant. Continuation jusqu’au Palais d’Alla-Khouli,

« le palais en pierre », (XIXe siècle), avant de se rendre devant la Medersa d’Alla Kouli (1835), exemple

éloquent de l’art avec lequel les architectes de Khiva savaient résoudre les problèmes d’urbanisme les plus

complexes.

Puis, aperçu du Minaret Kalta Minor le « minaret court », emblématique de la ville de Khiva et appelé ainsi

car sa construction fut interrompue avant d’avoir atteint la moitié de sa hauteur prévue, 26 mètres au lieu de

70 mètres… Il devait être le plus haut de l’orient musulman.

Cours de danse traditionnelle locale « khorezmienne).

Dîner chez l’habitant avec dégustation de la spécialité de Khiva, le Tukhumbarak, une sorte de galette

aux oeufs – (vodka ou vin inclus : 1 bouteille pour 6 personnes). Nuit à l’hôtel.

J4 - KHIVA – TOPRAK KALA – AYAZ KALA - KHIVA (240 km env. 3h).

Petit déjeuner.

Journée consacrée à la visite d’anciennes forteresses, toutes situées dans le désert de KYZYL KOUM.

Le désert du Kyzyl Koum couvre les deux tiers de l’Ouzbékistan et forme une frontière naturelle entre le

Khorezm, région de Khiva, et le reste du pays. D'une superficie de 298.000 km², ce qui en fait le 16e plus

grand désert au monde, il est particulièrement aride malgré les trois fleuves qui l'entourent. Avec ses dunes

rouges à perte de vue, il a charmé bien des aventuriers, d’Alexandre le Grand à Marco Polo ou Gengis Khan,

mais c'est aujourd'hui pour son sol riche de dépôts d'or et de gaz naturel qu'il est convoité.

Le désert compte une cinquantaine de citadelles qui dessinaient un réseau de défense pour la province du

Khorezm, et tenaient un rôle commercial entre sédentaires et nomades.

Toutes disparurent lors de la déferlante mongole …

Aperçu des principales citadelles : Ayaz Kala, château-forteresse construit

à même la roche sous la dynastie indo-européenne des Kouchanes (Ier

siècle avant JC). La vue sur les alentours y est spectaculaire… Toprak

Kala, forteresse en ruine datant du Ier siècle avant JC. On peut encore y

voir les traces des nombreuses pièces et jardins du palais royal.

Déjeuner sous yourte à Ayaz -Kala.

Retour à KHIVA. Dîner au restaurant. Nuit.

J5 - KHIVA - BOUKHARA (450 km (env. 7h).

Petit déjeuner. Départ pour BOUKHARA à travers le DESERT KYSYLKOUM (sables rouges) et entre les

dunes de sable. Auparavant, les caravanes dirigées vers l’occident passaient par cette partie de la Route de

la Soie qui liait les villes occidentales à Boukhara. En cours de route, vous aurez l’occasion de photographier

une Citerne du XIe siècle. Déjeuner pique-nique en cours de route.

Arrêt sur les bords de la rivière Amou-Daria pour profiter du panorama.

Arrivée à BOUKHARA. Installation à l’hôtel.

Tour panoramique de la ville dont le centre historique est classé au Patrimoine

mondial de l’UNESCO. Vous pourrez vous balader sous les coupoles marchandes,

au sein d’un bazar oriental typique …

Dîner chez l’habitant – (vin ou vodka inclus : 1 bouteille pour 6 personnes).

Atelier de préparation du plat traditionnel « Plov » chez l’habitant.

Nuit à l’hôtel.

J6 - BOUKHARA

Petit déjeuner.

Journée consacrée à la visite de BOUKHARA, l’une des plus vieilles cités de l’Asie centrale.

BOUKHARA possède des monuments qui couvrent un millénaire d’histoire. Le centre de la vieille ville,

toujours habité et classé Patrimoine Mondial de l’UNESCO, n’a probablement guère changé depuis 2 siècles.

Le centre est un trésor architectural protégé et restauré avec subtilité. Jalonné de madrasas et de minarets,

la ville bénéficie de quelques 140 monuments classés.

Visite à pied et découverte des incontournables.

Au coeur de l’ancienne Boukhara, se révèle le complexe d’architecture islamique de Poi-Kalyan, un ensemble

remarquable composé notamment du grand minaret, le point le plus haut de l’ancienne Boukhara ; l’imposante

citadelle d’Ark, ancienne résidence de l’Emir.

Découverte du plus ancien Mausolée d’Asie centrale (IXe s.). Cet édifice resplendit à nouveau après

plusieurs siècles d’oubli. C’est un monument unique, une prouesse architecturale pour l’époque (briques

sculptées), la visite de ce monument vous permettra, de découvrir l’histoire des Samanides, l’une des plus

puissantes dynasties de l’Asie Centrale,

Continuation de la visite avec le Mausolée de Tchachma Ayoub et l’ensemble Bolo Khaouz.

Déjeuner dans un restaurant, près du bassin Lyabi-Khauz (la charmante place animée du bassin).

Cet après-midi, promenade dans un des marchés couverts de la ville, où règne une ambiance typiquement

« persane ». Rencontre avec des artisans et visite de l’atelier d’un créateur de marionnettes et d’un

peintre miniaturiste. Enfin, vous découvrirez l’oeuvre du photographe Shavkat Boltaev exposée dans un

ancien caravansérail.

Dîner au restaurant « Boukhara Tower » avec possibilité de monter voir la vue panoramique de

Boukhara. Nuit.

J7 - BOUKHARA

Petit déjeuner.

La journée débute avec la visite de la Médersa Tchor Minor : quatre minarets symbolisant les quatre

directions du monde.

Transfert vers la ville historique et continuation de la visite à pied : L’ensemble architectural de Liabi-

Khaouz, l’un des plus étonnants de la ville. Datant du XVIe/XVIIe siècle, c’est au coeur de la vieille ville

que se dessinent les somptueuses façades de la madrasa et de la khanaka Nadir Divanbeg.

Visite de la mosquée Magokki-Attari : construite au XIIe siècle, elle est également l'un des rares monuments

de la ville épargnés par la déferlante mongole du XIIIe siècle. Promenade sous les coupoles marchandes

des chapeliers, joailliers, changeurs, etc Découverte de différents ateliers d’artisans : de suzanis

(broderie traditionnelle), de marionnettes, de peinture, etc.

Déjeuner en ville en cours de visite.

Balade dans l’ancienne Medersa.

Dîner-concert folklorique suivi d’un défilé de mode dans la cour de la médersa Nadir Divan Beghi,

construite en 1622. Un groupe folklorique composé de musiciens et danseurs animeront le dîner au son des

airs et danses des différents groupes ethniques régionaux.

Nuit.

J8 - BOUKHARA - SAMARCANDE

Petit déjeuner.

Matinée consacrée au trajet en direction de SAMARCANDE.

Arrivée et installation à l’hôtel. Déjeuner au restaurant.

Découverte de la ville SAMARCANDE, classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Légendaire escale de la route de la soie, la fascinante SAMARCANDE fut un carrefour des cultures du

monde entier. Elle protège de sublimes monuments de l'époque timouride, traces d'un passé florissant. Au

croisement des grandes routes reliant l'Orient à l'Occident, SAMARCANDE réunit des vestiges d'anciennes

civilisations, aujourd'hui éteintes. Ses ensembles architecturaux sont uniques au monde.

Découverte de la Place du Registan, ensemble architectural monumental devenu l’emblème du pays avec

les trois immenses médersas aux coupoles bleues cannelées et vernissées :

- la médersa d’Oulougbek (XVe siècle) avec son portail décoré d’une profusion de motifs géométriques de

couleur bleue, elle était la plus grande université d’Asie centrale et plus d’une centaine d’élèves y étudiaient

le Coran mais aussi les mathématiques, les sciences, la littérature et la philosophie ;

- la médersa Cher-Dor (XVIIe siècle) dont la façade décorée de tigres-lions derrière lesquels se lève un

soleil à face humaine, ferait référence au symbolisme du zoroastrisme et du culte du feu ;

- la médersa Tilla-Khari (XVIIe siècle) avec sa longue façade vient fermer l’un des côtés de la place.

Sur sa gauche, se trouve la Mosquée couverte d’or dont les murs sont parés de motifs floraux rouge et or

sur fond bleu. Visite du mausolée Gour Emir (le tombeau du Roi) avec son énorme coupole turquoise

abritant les tombeaux de Tamerlan et de ses descendants dont son premier petit fils, Ouloug Beg, célèbre

mathématicien et astronome, qui fit de Samarcande un grand centre culturel et scientifique. Son architecture,

novatrice pour l'époque, a ainsi servi de modèle dans de nombreux ouvrages islamiques

Dîner de spécialités locales dans une demeure traditionnelle ouzbek. Vous pourrez déguster des «

mantis », raviolis ouzbeks à l’agneau ou encore le « tchutchvara », pâtes remplies de boulette de

viande - vodka ou vin inclus ( 1 bouteille pour 6 personnes).

Nuit à l’hôtel.

J9 - SAMARCANDE

Petit déjeuner.

Ce matin, continuation de la découverte de SAMARCANDE :

- les ruines de la mosquée de Bibi Khanum édifiée en 1399 sur l’ordre de Tamerlan et autrefois le plus

important édifice religieux de toute l’Asie centrale.

- le grand marché de Samarcande, toujours très animé.

- la Nécropole de Chakhi Zinda « du Roi vivant », la rue-cimetière, comme l’appelle la population locale, est

le plus imposant et pittoresque chef-d’oeuvre parmi les monuments d’architecture de Samarcande médiévale.

Déjeuner traditionnel dans une tchaykhana en cours de visite.

Cet après-midi, départ vers le district de Khortang (25 km de Samarcande) et visite du Mausolée de

l’imam Ismail Al-Boukhari, haut lieu de pèlerinage de l’Islam. Ismail al-Boukhari est l'un des saints les plus

vénérés d'Ouzbékistan. Il a réuni plusieurs milliers de Hadith, les paroles saintes de Mahomet.

Aujourd’hui les pèlerins se pressent autour de sa tombe. Le mausolée à la coupole bleue a été entièrement

reconstruit par les meilleurs artisans en 1998.

Dîner de spécialité de brochettes dans une tchaykhana (restaurant/maison de thé typique). Nuit.

J10 - SAMARCANDE TACHKENT (train express 320 km)

Petit déjeuner.

Visite des vestiges de l’Observatoire géant d’Ouloug Beg, l’un des plus grands astronomes de

tous les temps qui fit construire entre 1424 et 1430 le plus grand observatoire de l'époque, avec en particulier

un sextant qui lui permit de déterminer la position de plus d'un millier d'étoiles. La portion de sextant de 11 m

qui a survécu aux outrages du temps a été redécouverte par l'archéologue russe Vyatkin en 1908 et demeure

toujours aussi saisissante par ses dimensions.

Vue panoramique sur le site archéologique d’Afrossiab et visite de son musée, abritant des fresques

uniques du VIIe siècle.

Déjeuner en cours de visites

Présentation de costumes de soie chez « Valentina Romanenko », styliste de mode spécialisée dans

la confection de vêtements en soie. Transfert à la gare de SAMARCANDE.

Embarquement à bord du train-express pour TACHKENT (départ à 17h00 / arrivée à 19h10 – horaires

donnés à titre indicatif).

Dîner d’adieu chez l’habitant accompagné d’un spectacle de musique traditionnelle – vodka ou vin

inclus (1 bouteille pour 6 personnes).

Transfert à l’aéroport.

Formalités d’enregistrement et envol pour NICE.

Horaires de vols indicatifs : TACHKENT 02h20 - ISTANBUL 05h40 / 08h30 - NICE 10h35.

J11 - ta chkent Nice - ST RAPHAEL

Arrivée à NICE. Transfert en autocar privatif jusqu'à ST RAPHAEL

Programme communiqué à titre indicatif. L’ordre des visites et les excursions pourra être modifié du fait d’impératifs locaux

Ousbékistan (sur la route de la soie)
Vous pouvez récupérer ce document
OUZBEKISTAN 2020 11j SRAL version défini[...]
Document Adobe Acrobat [12.6 MB]

 

Inscription aux permanences 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Saint Raphaël Accueil Loisirs